Courant sur 483 km, la rivière Dordogne traverse six départements : Puy-de-Dôme, Cantal, Corrèze, Lot, Dordogne et Gironde.
Elle passe par certains villages classés parmi les Plus Beaux Villages de France comme La Roque-Gageac, Beynac-et-Cazenac ou encore Domme.
L’essor de la batellerie dès le XVIe siècle avec son activité marchande foisonnante a fait de la rivière une voie de communication majeure.

La Dordogne est réputée pour les activités nautiques qu’elle permet de pratiquer ainsi que la pêche, grâce à sa grande diversité de cours d’eau.
Elle est également connue pour son écosystème avec son bassin versant classé à l’Unesco comme réserve de biosphère depuis 2012.

rivière de la Dordogne

Source de la Dordogne

La rivière Dordogne prend sa source dans le Massif Central au Puy de Sancy, la plus grande montagne intérieure du territoire français culminant à 1 885 mètres.
Elle est l’union de deux torrents montagnards confluents que sont la Dore et la Dogne.
Elle parcourt la Mont-Dore et la Bourboule, se fraye un passage dans les Gorges d’Avèze. Elle rejoint la Garonne au Bec d’Ambés et forme l’estuaire de la Gironde avant de se jeter dans l’océan Atlantique.
Si la rivière Dordogne parcourt pas moins de six départements, elle s’écoule également dans des petits cours d’eau arrosant la Creuse, la Haute-Vienne, le Lot-et-Garonne, la Charente et la Charente-Maritime.

Villes traversées par la Dordogne

Découverte des rives de la Dordogne

La Dordogne abrite un riche patrimoine naturel, tant côté flore que côté faune.
D’admirables plantes aquatiques fructifient dans la rivière comme le flûteau nageant. Des espèces protégées (l’angélique des estuaires, la jacinthe romaine…) sont également présentes. 39 espèces de poissons, dont 18 protégées par des textes de loi, vivent dans la Dordogne.
Elle constitue une réserve de biosphère : un écosystème à la gestion durable permettant de sauvegarder la biodiversité.
La rivière est le dernier habitat des poissons migrateurs se reproduisant en mer (esturgeon européen, anguille, saumon, lamproie, alose…).

les rives de la Dordogne

La Dordogne est le refuge de nombreuses autres variétés de poissons. Dans les eaux vives cohabitent truites farios, vairons et chabots.
Dans les eaux plus profondes et tranquilles, on peut trouver des gardons, des tanches, des brochets, des brêmes ou encore des perches.
Certaines espèces ont été introduites par l’homme. Les eaux de la rivière Dordogne hébergent également des invertébrés comme la moule perlière de la Dronne qui est protégée car en voie de disparition.
Beaucoup de papillons, libellules et autres insectes tourbillonnent autour de la rivière, habitat d’animaux comme la grenouille et la tortue aquatique et de nombreux mammifères telle que la loutre.

Les rives de la Dordogne regorgent aussi d’oiseaux grâce à un environnement privilégié qui favorise leur essor : balbuzard pêcheur, martin-pêcheur, cigogne noire, milan royal…
Ces milieux naturels foisonnant de vie offrent des refuges de qualité à de nombreux spécimens en voie de disparition.
Huit d’entre eux sont d’ailleurs catégorisés comme prioritaires par Natura 2000. Il y a véritablement de quoi s’émerveiller devant ce bel écosystème.

En longeant les rives de la Dordogne vous ne pourrez rater la base de loisirs Dordogne vous proposant de nombreuses activités en lien avec la nature.

Activités nautiques sur la Dordogne

la dordogne en canoe

La Dordogne est la rivière rêvée pour s’adonner à une multitude d’activités nautiques.

  • Le canoë sur la Dordogne : a descente de la rivière s’effectue dans une embarcation en pagayant en équipe.
  • Le stand up paddle. Ce sport de glisse sur l’eau consiste à se tenir debout sur une planche en avançant grâce à une pagaie.
  • Le canyoning. En progressant dans l’eau équipé d’une combinaison et d’un casque, le canyoning est un sport de nage en eaux vives et d’enchaînements de sauts et de toboggans.
  • La baignade. La Dordogne offre de nombreuses plages et points d’eau où se baigner tout en profitant de la nature.