A mi-chemin entre l’escalade Dordogne, la randonnée et l’alpinisme, la via ferrata est un parcours d’aventure permettant d’admirer des paysages variés, notamment pratiqué au sein de base de loisirs Dordogne. Cette activité de plein air peut se pratiquer à différents endroits autour de Sarlat, dans la vallée de la Dordogne.

Via ferrata à Sarlat

Les vacanciers ont le choix parmi plusieurs activités de plein air pour explorer les la vallée de la Dordogne. Si la randonnée et la balade en canoë font partie des activités les plus pratiquées, la via ferrata n’est pas en reste.

La via ferrata Sarlat est une manière originale de découvrir les plus beaux sites naturels de la vallée de la Dordogne. C’est une belle expérience que d’évoluer petit à petit le long de des parois rocheuses, avec une nature luxuriante autour et la rivière en contrebas.

Prendre de la hauteur est par ailleurs une manière originale de sillonner les grands espaces de la vallée. La vue est tout simplement imprenable quand on joue les funambules sur les falaises.
Comme pour bien d’autres sports en pleine nature, les parcours de via ferrata autour de Sarlat sont accessibles aux enfants. Les vacanciers ont par ailleurs le choix parmi plusieurs itinéraires le long desquels se dévoilent toute une mosaïque de paysages à couper le souffle.

Parmi les parcours les plus proches de Sarlat, il y a notamment ceux de Marqueyssac et de Vézac, tous deux à environ dix kilomètres de la cité médiévale. D’autres parcours intéressants se trouvent à Argentat, Saint-Martial-Entraygues…

Initiation via ferrata Sarlat pour les enfants

Le parcours de via ferrata Sarlat est une belle occasion d’apprendre l’escalade aux enfants. Bien entendu, il est indispensable de prendre des précautions. Retrouvez ici quelques techniques et astuces pour l’itiniation des enfants à la vie ferrata et à l’escalade en général.

Rappelons d’abord que la corde fait partie des éléments indispensables pour praitquer la via ferrata en toute sécurité, et plus particulièrement pour les enfants. Ces derniers peuvent en effet manquer de concentration et/ou se fatiguer plus rapidement que les adultes. Ils pourraient détacher accidentellement sa longe du câble au cours du trajet.

Progression verticale

Dans ce cas, il est recommandé de faire un assurage à partir d’une ancre appropriée avec une seule corde dynamique. Pour éviter d’utiliser la longe et pour faciliter la progression de l’enfant, vous pouvez attacher les deux extrémités de la longe de son harnais. Assurez-vous par ailleurs d’ajouter des points de protection intermédiaires entre vous et l’enfant si le relais n’est pas aligné verticalement avec lui.

Progression en traversée

La progression simultanée est recommandée dans ce cas. Vous aurez besoin d’un cordage de trois à six mètres. Assurez-vous d’avoir toujours un point de protection (queue de cochon ou dégaine) entre vous et l’enfant. La corde doit par ailleurs travers les nattes. S’il n’y a pas de nattes, placez une dégaine avant chaque ancre. A ntoer que l’utilisation d’une longe est indispensable pour éviter que l’enfant n’oscille dans le vide en cas de chute.

Vous pouvez également profiter de votre séjour pour découvrir la